Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21.09.2011

"Même à publie.net on frôle passage à structure avec salaires"

monnaie-singes-L-1.jpegC'est ce que déclare l'Abbé François Bon dans un de ses commentaires à ses propres conneries, parce que je ne sais qui a osé s'opposer par des affichettes assez virulentes à ses dogmes numériques.
Des affichettes qui disent e.gnoble et e.mmonde.
Il ne manque pas de culot, l'ex-stalinien ! Il ne paye même pas ses auteurs, même pas en monnaie de singe, il n'envoie jamais le moindre relevé, il me doit toujours 75 euros et il pleurnichait, misérable, dans un mail rendu public, (voir les commentaires, ici), à propos de mes 13 téléchargements
pour deux livres en trois ans  :
"Très représentatif de nos limites.
Suis vraiment désolé.
Sais pas du tout si je vais continuer ni comment, on a tenté de faire le maximum.."

Et toute une cour béate, aveugle, lamentable de pusillanimité, caquetante et fientante, qui le suit dans ses mensonges et fourberies sinueuses.
Qu'ils cr.... !
Ignoble ? Oui !
Mais, comme dit un proverbe polonais,  Le mensonge a de courtes jambes...
Surveille tes arrières, forban !


14:19 Publié dans Publie.net : une étrange coopérative | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : littérature |  Facebook | Bertrand REDONNET

Commentaires

Francis Réglisse, je rêve de le connaître un jour. C’est le chef d’un atelier qui apprend aux gens pas tellement doués au départ à tourner leurs phrases comme il faut. Il sait très bien animer les mots des gens sans en faire des animaux. On parle énormément de lui partout et lui aussi parle énormément de lui car il n’est pas contrariant de caractère. Je rêve de faire sa connaissance quand je monterai à Paris mais pour moi c’est loin. En attendant je lui envoie souvent et même tous les jours des poèmes de ma composition et des histoires simples et sincères comme moi. Je ne sais pas s’il les reçoit vraiment car il ne me répond jamais. Je ne lui en veux pas du tout et c’est quand même une bonne occasion de m’instruire en m’amusant même si ça me coûte un peu cher en timbres. Mais il ne faut jamais désespérer de Francis Réglisse qui est si gentil.

J'avais écrit ça après vous avoir lu si triste. Hélas, que voulez-vous, on n'y peut pas grand'chose... Mais on peut en rire, quand même !


REPONSE DE BERTRAND :

?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Écrit par : Alfonsine | 16.12.2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire