Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18.03.2009

Le sacerdoce du crime

photo_1221414270230-7-0.jpgNous sommes en 2009.
Nous avons derrière nous 2009 ans d’oppression des âmes par la chrétienté, nous avons les innommables tortures de l’Inquisition, arrachages de langues, yeux crevés, défenestrations, les bûchers, les massacres catholiques des guerres de Religion, le sang des Albigeois, les séquestrations dans les couvents, avec rapts, viols et tortures, découverts en 1989,* le silence complice au cours de "la solution finale", l’interdiction d’avortement pour les jeunes filles bosniaques violées par les soldats serbes...etc.
Nous sommes en 2009 et ils pavoisent de plus en plus fort ! Ils ont Benoît je ne sais combien et sa répugnante idéologie du crime et du mensonge.
Ancien serviteur des jeunesses hitlériennes, ce Tartufe perché sur la plus haute branche de la croix, croassait il y a quelque temps, à Auschwitz même, que l’holocauste n’était le fait que d’une petite poignée de criminels !
Il a refusé récemment d’excommunier un évêque fasciste et négationniste.  Un des siens.

Il proscrit aujourd’hui, en Afrique et devant le monde entier, l’utilisation du préservatif sur un continent où les hommes, les femmes et les enfants ravagés par le virus du sida, sont tués par milliers !

Je le crie ici et j’en prends l’entière responsabilité : Cette déclaration ne peut relever que d’un esprit  profondément criminel ou irresponsable jusqu'au désastre !

Ce qui, vu la charge de l'auteur de cette ignominie, revient exactement au même.

 

* Voir Jules Michelet " Histoire de la Révolution française"

13:24 Publié dans Critique et contestation | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : littérature |  Facebook | Bertrand REDONNET

Commentaires

Voilà qui offre l'avantage d'être très clair. En plus on ne peut hélas qu'approuver.

Écrit par : Feuilly | 18.03.2009

Répondre à ce commentaire

Mon cher Bertrand vous m'avez amenée sur un terrain où j'ai encore moins envie d'aller !!!!
Irrécupérable, je suis !
Plus sérieusement je ne vois pas le lien avec mon commentaire chez Solko.

Écrit par : Rosa | 18.03.2009

Répondre à ce commentaire

En revanche je veux bien lire votre livre.

Écrit par : Rosa | 18.03.2009

Répondre à ce commentaire

Excusez-moi mais j'ai l'esprit d'escalier.
Benoît, il n'a pas tant d'influence que ça ...
Ne pas réduire les croyants à ce haut dignitaire.

Écrit par : Rosa | 18.03.2009

Répondre à ce commentaire

Cher Bertrand, sur le même thème :

Rigolo, rigolâtre, idolo, idolâtre...

Et voili, voilà du grain à moudre dans ton petit moulin à prière de nous foutre la paix les corbeaux...

Histoire édifiante:

Agée de neuf ans, la petite Brésilienne a avorté après avoir été abusée par son beau-père. Elle était enceinte de jumeaux. L’archevêque de Recife a également excommunié toute l’équipe médicale qui a pratiqué l'intervention.

Le cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation pour les évêques, a justifié l’excommunication de la mère d’une Brésilienne de 9 ans ayant avorté après avoir été violée. Les jumeaux qu’elle portait «avaient le droit de vivre», estime-t-il dans un entretien à La Stampa.

Jeudi, l’archevêque de Recife a excommunié la mère de l’enfant, qui a avorté de jumeaux alors qu’elle était enceinte de quinze semaines, à la suite d’un viol par son beau-père. L’excommunication a été étendue à toute l’équipe médicale qui a pratiqué l’opération.

«C’est un triste cas, mais le vrai problème est que les jumeaux conçus étaient deux personnes innocentes, qui avaient le droit de vivre et qui ne pouvaient pas être supprimées», a déclaré Mgr Re, qui est également président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine. «Il faut toujours protéger la vie, l’attaque contre l’Eglise brésilienne est injustifiée.»

«L’excommunication pour ceux qui ont provoqué l’avortement est juste», car cette opération constitue «toujours la suppression d’une vie innocente», a commenté le préfet de la congrégation pour les évêques, notamment compétent pour élire des évêques.

Vendredi, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva avait vivement critiqué l’excommunication, «déplorant profondément en tant que chrétien et catholique qu’un évêque de l’Eglise catholique ait un comportement aussi conservateur».

La grossesse de la fillette comportait de hauts risques et mettait la vie de l’enfant en danger. L’interruption volontaire de grossesse est toujours interdite au Brésil, sauf en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère.

(Source AFP)

Écrit par : Philip Seelen | 18.03.2009

Répondre à ce commentaire

Saine colère, j'adhère complètement .

Écrit par : Débla | 18.03.2009

Répondre à ce commentaire

Merci, braves amis (es). On se sent moins seul....
Quant a Rosa, j'espere que vous avez lu jusqu'au bout le temoignage de Philip...
Et un pape qui n'a pas d'influence, c'est quoi ? Un saltimbanque ? Une roue de charrette ?
Je ne juge pas la foi intime de chacun ! Mais, de grace, epargnez-moi les plaidoieries en faveur de cette Eglise horrible, comptable de son lourd passe !

Écrit par : Bertrand | 19.03.2009

Répondre à ce commentaire

Seul problème : quand l'Eglise de France désavoue complètement l'évêque du Brésil, aucun media n'en parle.
cherchez l'erreur.

Écrit par : Rosa | 19.03.2009

Répondre à ce commentaire

Suite et fin de l'histoire absurde des excommunication récifiennes !

A la question de pourquoi l'Evêque de Récife n'avait pas aussi excommunié la petite fille violée par son beau-père et avortée par un médecin exclu lui en bonne et due forme avec la mère de l'enfant qui avait demandé son intervention, le porte parole des Evêques brésiliens a répondu que l'Evêque savait aussi pardonner aux victimes et qu'il savait faire preuve d'amour pour son prochain.

Ah tiens ! Ce hiérarque connaîtrait-il la notion d'amour ?

Je crains plutôt qu'il aille finir comme le beau-père violeur et se mette à caresser ses jeunes catéchumènes dans les coins sombres de ses confessionnaux pour assouvir ses propres besoins d'amour. Mais il préférera sûrement les garçons pour éviter un avortement suite aux manipulations pratiquées sur ses jeunes victimes comme ces centaines de hiérarques religieux qui trafiquottent les petits mômes à travers ce monde imparfait que tous les dieux réunis créèrent, il y a déjà si longtemps.

Bonne journée et paix sur la terre et aux hommes de bonne volonté $$$$ !

Béni soit le Saigneur ! euh pardon le Seigneur. Bonne journée à toi Bertrand ! Philip

Écrit par : Philip Seelen | 19.03.2009

Répondre à ce commentaire

Tout cette hypocrisie m'écoeure au plus haut point , voilà un exemple vécu par ma meilleure amie qui a été bénévole dans un orphelinat en Amérique du sud tenu par un curé :

Elle prendra même de gros risques en dénonçant un prêtre pédophile . Cette dénonciation l’a forcée à quitter le pays quelques années, il ne fait pas bon se mettre en travers du chemin des salauds. Pot de fer contre pot de terre ! c’est malheureusement vrai dans le monde entier .

Elle prendra sous son aile le petit C… , le « bon curé » lui avait apporté aussi « toute son affection ». Pénélope s’occupera de lui en véritable mère adoptive, lui fera faire des études et l’aimera tout simplement . C…. est devenu un homme depuis .

LE PIRE: sous le couvert du repentir du curé, l'église a pardonné !!! Ce prêtre s'occupe toujours des orphelins là bas !!!

Qu'on ne ma parle pas de l'église et de ses représentants.....

Écrit par : Débla | 19.03.2009

Répondre à ce commentaire

Juste colere, Debla et juste le propos sarcastique de Philip...
J'en sais quelque chose, ici, en Pologne, il ne fait pas bon se mettre le clerge a dos si on a quelque ambition sociale ! Moi, je m'en fous, je n'en ai pas, je les ignore et les meprise. Mais si je devais un jour temoigner de leur turpitude, j'aurais des choses a dire....
Amitie

Écrit par : Bertrand Redonnet | 19.03.2009

Répondre à ce commentaire

Enfin ! quelqu'un qui ose dire la vérité, sans ambages. Je fais partie de tous ceux qui sont écoeurés par cette église dont le seul objectif est depuis toujours le Pouvoir et dont les actes tout au long des siècles ont démenti le message. Merci pour ce parler vrai alors que la plupart préfèrent se voiler la face plutôt que reconnaître qu'ils sont victimes d'un mensonge vieux de 2000 ans (et +) Non, il n'y a aucune récupération politique mais seulement de l'indignation face à ce mensonge érigé en système. Nommer pape un ex nazillon ! mais on ne récolte que ce que l'on a semé ...

Écrit par : simone | 20.03.2009

Répondre à ce commentaire

depuis le temps que je dis que ces papes sont de grands criminels; enfin, 3 horreurs en 3 semaines, çà a le mérite d'être clair ; çà change un peu de tous ces évêques jesuites; en plus, de quoi je me mèle??

Écrit par : Anne-Marie Emery | 22.03.2009

Répondre à ce commentaire

Simone, dérapage "fougue dévastrice" réparé...Mais ne cessez pas pour autant sur le sujet d'être fougueuse !
Anne-Marie, vous vous mêlez de ce qui nous regarde tous et, en plus, ça ma fait bien plaisir de vous trouver là...
Cordialement

Écrit par : Bertrand R | 23.03.2009

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire