02.03.2010

Consultations février

Parce que le blog n'est pas la face cachée d'une lune qui resplendirait plus fort ailleurs, qu'il est une écriture en chantier, un livre particulier mais un livre quand même, un atelier aux exigences quotidiennes, et que, de ce fait, sa générosité réside aussi dans sa transparence.

Ni illusion ni fausse modestie, chacun de ses lecteurs a donc le droit de savoir.

À nouvel outil dans le paysage de la publication, nouvel usage de la communication des " coulisses".

Image2.gif

Fréquentation en légère hausse par rapport à janvier, même avec trois jours de moins au compteur.

1139 visiteurs uniques. Moyenne : 148 visites quotidiennes pour 358 pages consultées par jour.

Merci de votre fidèle lecture.

08:14 Publié dans Statistiques | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : littérature |  Facebook | Bertrand REDONNET

Commentaires

Bonjour Bertrand, les deux couleurs de l'histogramme, c'est une couleur pour janvier, une pour février ? C'est juste pour comprendre comment ça marche. Y aurait aussi d'où viennent les visites... FBon par exemple y repère l'utilisation de tel ou tel fournisseur, tel ou tel outil de navigation, s'étonne de telle proportion ou telle autre. Bref, les coulisses sont bavards... (sourire)
A la retraite (demain, c'est-à-dire bientôt), je m'y mets !

Écrit par : Michèle | 02.03.2010

Répondre à ce commentaire

Alors, là, voilà une bonne, une très bonne nouvelle même...Pas la retraite, même si ça peut être très bien et que finalemnt toutes les saisons de la vie ont leurs gaietés, mais le fait que tu te lances dans le grand océan de l'écriture numérique.
Tu as des choses à nous dire et joliment sans doute...Nous guetterons ça avec beaucoup d'intérêt. Si tu as besoin d'un petit coup de main à ce moment-là, les amis du net seront évidemment là...
Pour les couleurs, le turquoise ce sont les visites et le marron le nombre de pages lues...
Et il est vrai que les statistiques détaillées sont beaucoup plus loquaces. Il y a les moteurs de recherche utilisés, les navigateurs, les mots clefs avec lesquels on est arrivé jusques là...etc.
Je ne donne pas tout ça. C'est sans doute un tort. Je ferai en mars...
Pour les mots-clefs, c'est parfois marrant...Martine Sonnet répertorie ça très bien et avec beaucoup d'humour....
Car si la très grande majorité des visiteurs est là où elle voulait aller, certains autres se fourvoient jusqu'au cou..
J'ai eu " petite culotte", "revoir sa mère" etc....J'en passe...Il y a de tout quand les mots sont en exil d'eux-mêmes
Fraternellement

Écrit par : Bertrand | 03.03.2010

Répondre à ce commentaire

Hé Bertrand, c'était une boutade ! Je m'y serais mise dans le grand océan numérique si j'en avais eu le besoin et avec toutes ces inondations, crois-moi que je vais me tenir autant que faire se peut, au sec. (sourire)
Oui j'ai lu comment Martine Sonnet raconte les visites chez l'employée aux écritures. Savoureux.
Bien à toi

Écrit par : Michèle | 03.03.2010

Répondre à ce commentaire

Hé ben, olé ben d'maghe, tchieu...
(En charentais)
Traduction en un peu partout :
Hé bien, c'est bien dommage, ceci !

Écrit par : Bertrand | 03.03.2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire