UA-53771746-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08.01.2019

Quand rampe l'indicible

Crocodile_egouts_Paris_inondation_zoo_vincennes.jpgCe matin, je n’ai pas les mots pour dire mon écœurement, jusqu’au vertige, devant les termes d’une lettre anonyme adressée à la députée Aurore Bergé.
Ce genre de lettres, certes, n’est jamais reluisant mais depuis quelque temps, depuis les alentours du 17 novembre pour être bien clair, elles sont légion et ne sont même plus celles de corbeaux croassant, mais bien celles de monstres indéfinis, surgis des entrailles les plus putrides de la terre.
Et qu’on ne me chante pas la messe sur fond d'orgues lénifiantes : ce n’est pas ça, les gilets jaunes, eux, ils sont gentils, ils sont pacifiques et gnagnagna et  amen et amen encore !
J’affirme haut et fort qu’un mouvement sain, même violent, un mouvement humain, dressé le poing levé face au pouvoir pour la justice sociale et la fraternité, n’aurait jamais drainé dans son sillage de telles immondices, une telle abjection et un tel relâchement des fantasmes les plus sordides.
Et la responsabilité de ce cloporte de Mélenchon, moitié aliéné, est complètement engagée. Depuis le début ce petit homme, ce minable apprenti bolchevique aux coffres ruisselants d'or, montre, éructant et bavant, le chemin à emprunter pour repousser de plus en plus loin les limites. Voir un voyou pareil siéger à l'Assemblée c'est voir un furoncle purulent grossir sur le visage de tout le pays !
Même Marine Le Pen est plus décente que lui !
Honte imprescriptible à lui ! Honte à tous ces politiques impuissants ! Honte à ces gilets jaunes aux louches aspirations ! Honte à la France entière et aux Français, où qu'ils soient dans le monde, de laisser ainsi salir la mémoire de leurs ancêtres comme de compromettre un peu plus chaque jour l'avenir de leurs enfants  !
Soutenir un mouvement, c’est soutenir ses dérives latentes et réelles.
Quoi qu’en disent tous les mi-figues, mi raisins, tous les cueilleurs de choux flatteurs de chèvres, tous les faiseurs d’omelettes aux œufs durs et tous les culs complaisamment assis entre deux chaises.

09:50 Publié dans Acompte d'auteur | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | Bertrand REDONNET

Commentaires

Belle image, ce croco ! Oui action généralisée du cerveau reptilien. Et les cloportes tout autour, qui attendent. Ah si le "peuple" avait voté Cheminade, nous serions déjà sur Mars, alors que là nous sommes sous terre-))

Écrit par : cleanthe | 08.01.2019

Bonjour Monsieur Cléanthe :))

Avec Cheminade le peuple eût cheminé...Avec ce qui va lui tomber sur le dos bientôt, MLP ou (et) JLM, il risque de prendre ses jambes à son cou et de courir... à sa perte, bien sûr.

Écrit par : bertrand | 09.01.2019

FAIS gaffe Bertrand ,bientot ta tete sera peut etre mise à prix par les temps qui courent!ils sont tous devenus fous!il se peut que cette jaunisse se termine par une chiasse epouvantable,certains gilets jaunes cachent mal des chemises brunes ou brun rouge! leurs slogans font froid dans le dos! Bonne Année quand meme! il faut remettre un peu de bois dans le feu!Salut

Écrit par : gilbert | 09.01.2019

Mélenchon, je me demande, encore pire peut-être que l'autre Marine ou La Maréchale,...en tout cas au niveau intervention médiatique, "fasciné par les Gilets" dixit le Tambourin, fasc(h)iné, plutôt...quand ils auront mis la tête de Macron sur une antenne de Gsm, la boucherie sang culotte remettra ça. Vous savez quoi ? Ces mecs-là, il me fiche un peu la trouille.

Écrit par : cleanthe | 09.01.2019

Salut Gilbert !
Pour Cléanthe : Gilbert est un ami que j'ai rencontré... à l'école primaire. Puis ensemble au collège, puis au lycée, puis un peu partout, ne sachant plus ni où nous en étions ni où nous allions..

Et bien, chers Cleanthe et Gilbert, vous avez tous les deux raison et je partage votre trouille...Ça va finir en jus de boudin,ces jaunes,soutenus par Salvini, L'extrême- droite autrichienne et allemande, et tutti quantti...
Ce mouvement est pourri, aux louches desseins et ceux qui ne le voient pas,soit ne veulent pas le voir, soit ont dans les yeux cette matière qu'on confie d'ordinaire à la chasse d'eau...

Bonne année malgré tout à tous les deux !

Écrit par : Bertrand | 09.01.2019

Écrire un commentaire