UA-53771746-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16.04.2017

Pour qui vos tétons ?

2102_176_photo-elections.jpgDimanche prochain, les Français de France iront voter. Ceux de l’étranger itou, sans doute, certains, mais pas beaucoup, car les socialistes chafouins ont décidé de leur ôter la possibilité de voter par internet, des fois que l’œil de Moscou viendrait mettre son grand nez dans la sauce électorale.
A ce stade de la parano, ce n’est même plus de la connerie, c’est du génie inventif !
Bref… Pour ce qui me concerne, sollicité par le Consulat, j’avais bien voulu me prêter au jeu du test grandeur nature. Ma bonté citoyenne n’aura donc servi à rien, comme toujours et comme toute bonne bonté citoyenne qui se respecte.
Je n’en souffre cependant pas avec trop de rigueur, comme dirait le poète, et me déplacer à Varsovie, faire 400 kilomètres aller/retour pour aller pisser dans un violon, non, thank you very much, comme diraient les autres c.., là-bas, sur leur île brexitée.
Les Français de  France, donc, iront voter. La main sur le cœur, longeant le pavé des rues, marchant tête baissée, échine courbée, comme marchent les veaux qu’on mène à l’abattoir.
Et pour qui votera-t-on  donc ? Telle est la question. Il paraîtrait qu’ils ne le savent pas trop eux-mêmes, mes braves compatriotes, tant le rayon est bien garni et, surtout, tant toutes les étoffes proposées sont criardes et, au premier coup d’œil,  font marchandises de pacotille. Certes, il y a bien quelques excités de l’imbécillité congénitale pour gueuler que tel morceau de tissu est plus solide, plus fiable, plus franc que tous les autres, mais, depuis le temps que sévissent de tels excités et qui braillent toujours les mêmes conneries, plus personne ne les écoute vraiment.
Le problème, c’est qu’on est quand même condamnés à les entendre…
Ils ne savent pas pour qui ils vont voter, les François, mais, moi qui suis loin, qui vois tout ça avec le recul nécessaire à l'objectivité, qui suis donc un excellent (et modeste, notez bien) sondeur d’opinions,  je peux vous dire à 100% contre qui ils vont voter : contre eux-mêmes.
Car le lapin tout doux, tout mignon, qui sortira du chapeau de la mascarade aura vitement d’effroyables dents de loup, qui les prendront à la gorge et n’auront de cesse de serrer qu’ils n’aient rendu  l’âme - non pas à Dieu -, mais à la grande foire libérale et à l’encensement de valeurs qui ne valent pas, justement, un pet de lapin.

10:51 Publié dans Acompte d'auteur | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : écriture, élections, politique |  Facebook | Bertrand REDONNET

Commentaires

Je viens de passer un triduum pascal loin, mais très loin, de toutes ces balivernes qui se déclinent en affiches partout déjà sur les bureaux de vote. Avec et à partir de cet éloignement là, je mesure comme toi toute l'inanité de cette élection. Toutes les affiches subissent des graffitis qui les détournent, plus ou moins réussis. Ce qu'on voit le plus souvent, c'est "un vol pour la France" chez Fillon (au lieu d'une "volonté", faut dire que les concepteurs de l'affiche ont eu une réflexion courte), "j'aime ma maman" chez Macron, affublé d'un rouge à lèvres de travesti (assez réussi), et chez Melenchon un point d'interrogation sur le crâne (référence à Nimbus ? - çà me parait lointain...) ou un arrondi de lunettes à la Jean Pierre Coffe et un nez rouge de clown. Sinon, les traditionnelles moustaches hitlériennes à Le Pen et diverses balafres sur les autres candidats (j'ai vu un Dupont Aignan édenté, un Asselineau éborgné, un Poutou affublé d'un bandeau de pirate, bref ...
Bref j'ai l'impression que le côté mascarade de la chose est partagé par beaucoup, ce qui ne règle pas les problèmes de gouvernance que nous aurons inévitablement et à l'intérieur de l'euro, et face à la folie de l'Islam.

Écrit par : solko | 16.04.2017

Salut vieux !

Quand l'avenir d'un pays se joue comme au cirque, le talent des acrobates en moins,on ne peut assister (et les subir) qu'à de mauvais numéros...
Aucun de ces clowns du cursus honorum n'est digne d'un suffrage responsable. Aucun ne croit ce qu'il dit, mais tous arrachent quand même, parfois, le rire. Exemple, (ça tombe sur lui, pas de chance car chacun dans son registre a force d'exemple du ridicule), quand j'entends Asselineau, réciter ses articles de loi à tire-larigot comme autant de massues devant lesquelles doivent s'effacer tout autre argument, je ris comme à un mauvais spectacle de cabotins.
Quand j'entends Fillon dire qu'on n'est pas obligé de l'aimer et Macron gueuler "je vous aime", la comédie vire franchement au mauvais drame/)))
Et Poutou qui fait le buzz convenu en se prenant pour le vieux Léon avec un siècle de retard,Le Pen plus à gauche que tout le monde dans ses promesses économiques, ça sombre dans le délire...
Reste que tout ça ouvre une période de chaos où la première défaite sera celle de l'intelligence.

Écrit par : Bertrand | 18.04.2017

Les lendemains de la fête seront durs...

Écrit par : Feuilly | 19.04.2017

Salut Redo, depuis le temps, j'espère que tu vas bien. Personnellement j'ai une autre vision des choses, ce qui n'est pas vraiment grave et absolument sans conséquences : moi je voterai Cheminade, un mec qui promet la Lune en espérant Mars, je suis pour. Depuis tout petit déjà, j’adore décoller de la Planète. La République Cosmique, c’est quand même autre chose que la 6ème promise par Mélenchon. Voilà qui a de la perspective, de la hauteur, de l’espace, quelque chose qui tranche dans notre Vide Sublunaire…L’Assemblée nationale dans les infinis glacés, enfin…de la force, de la puissance, de l’imagination…Aux Astéroïdes, Citoyens ! Aux Comètes, Citoyens ! Aux Martiennes Citoyens ! Sidéral !!! Une Présidence intergalactique !!!! Belthégueuze sera Terrienne ou ne sera pas !!! Libération d’Alpha du Centaure !!! Voter Cheminade, c’est voter l’Infini en Acte !!! Misère de misère, mais qu’attendez-vous ?

Écrit par : cleanthe | 20.04.2017

Cher Feuilly, sans picoler la gueule de bois sera au rendez-vous pour l'électeur lambda, certes, sauf si, quand même, faut pas déconner, il faut raison garder et écouter Cleanthe qu'il y avait bien longtemps que je ne l'avais entendu..
Car il a raison, Cléanthe ! Cheminade ! Comment n'y ai-je pas pensé plus tôt ? Cheminade est un voyageur cosmique, en plus il connait le chemin, il est là à chaque fois qu'on essaie de mettre un pétard mouillé sur orbite ( en un seul mot, j'y tiens) présidentielle, nom de dieu de bon dieu !
"Elevons-nous loin des miasmes morbides", Oui ! Et pour ce faire, un seul mot d'ordre :

AVEC CHEMINADE, QUELLE RIGOLADE !

Écrit par : bertrand | 20.04.2017

En attendant, le libéralisme a de beaux jours devant lui. Tant de gens qui vont à l'abattoir sans broncher...

Écrit par : Michèle | 24.04.2017

Comme tu dis... Et les résultats de ce matin confirment, chère Michèle. Mais, eussent-ils été différents que ça aurait changé quoi ?

Écrit par : bertrand | 24.04.2017

Je crois qu'il y a des hommes et des femmes qui ont un courage politique et je pense sincèrement qu'avec Mélenchon on aurait pu changer les choses.
On se prend Macron fabriqué de toutes pièces depuis deux ans pour faire croire que la politique fait peau neuve. Il crée un mouvement il y a un an, et ça marche ! 8000 articles de journaux en deux ans dans Le Monde, Libération, L'Obs, et l'Express, sa gueule dans tous les kiosques, sa visite à Merkel pour se donner une stature de présidentiable, ses voyages pour aller chercher de l'argent chez les Français de l'étranger. Cet homme complètement fabriqué par le CAC 40 et qui ne dévoile son programme qu'un mois avant l'élection, il est des gens pour croire qu'il va relancer l'emploi, redresser l'économie.
C'est l'arnaque la plus crasse qu'on puisse imaginer et on en fait , en plus, maintenant, le dernier rempart contre le fascisme. Je peux te dire qu'il n'aura pas ma voix...

Écrit par : Michèle | 25.04.2017

"ses voyages pour aller chercher de l'argent chez les Français de l'étranger", je te donne ma parole qu'il n'est pas venu me voir ! :))))

Pour le reste, je suis complètement d'accord avec Toi. Macron est l'archétype de la politique- marchandise. Un produit en promotion en tête de gondole.

Écrit par : Bertrand | 25.04.2017

Écrire un commentaire