UA-53771746-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.10.2014

Les Editions du Bug sont nées

Le Bug, c’est :

Une rivière à la frontière orientale de l’Europe

Un gros crash informatique

 Maintenant c'est aussi 

et surtout :

 unnamed.gif

Votre prochaine maison d’éditions où vous fournir en bonne littérature 

Alors, le jour de Sainte-Bienvenue,

Soutenez !  Adhérez !

Tour d’horizon et Renseignements à suivre ICI

 

littérature,écriture

 

05:56 | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : littérature, écriture |  Facebook | Bertrand REDONNET

Commentaires

Enfin une bonne nouvelle ! Entre les bonnes librairies qui ferment et les éditeurs qui publient n'importe quoi, on finissait par désespérer.

Écrit par : Feuilly | 30.10.2014

Merci, Feuilly... On va tâcher d'être à la hauteur de ce que nous aimons.

Écrit par : Bertrand | 30.10.2014

Cher Bertrand, bravo pour cette magnifique initiative... Je vais suivre ça de près ! En te/vous souhaitant tout le succès possible.

Écrit par : Elizabeth Legros Chapuis | 30.10.2014

Merci, Elisabeth ! ça me fait bien plaisir de te ré-entendre !

Écrit par : Bertrand | 30.10.2014

Champagne !

Écrit par : stephane | 30.10.2014

Oui champagne ! Levons nos flutes (nos coupes) respectives à nos santés réciproques !

Écrit par : solko | 30.10.2014

C'est une bonne chose que vous ayez réalisé ça tous les deux. Car comme je le disais par mail à Bertrand, c'est un beau signe de votre intelligence réciproque que d'avoir su dépasser vos différences pour créer cet espace de dialogue. Je vous tire mon chapeau à tous les deux. Bravo.

Écrit par : stephane | 30.10.2014

Comme quoi la passion des livres a été la plus forte et elle a permis de surmonter les différences, qui finalement peuvent être enrichissantes (dans la mesure où elles nous obligent à nous requestionner sans cesse sur nous-même, nous évitant par-là de tomber dans la certitude).

Écrit par : Feuilly | 30.10.2014

Pour une naissance c'est une naissance ! Un pied au bord du Bug et l'autre à la Croix-Rousse. Sous le double parrainage de Josef Kraszewski et Henri Béraud...
Comme le dit Stéphane, chapeau bas.

Écrit par : Michèle | 30.10.2014

Merci. Vraiment un vrai merci, pas un de ces mercis protocolaires et de circonstance.
On disait en privé avec Roland, que ça faisait chaud d’être accueilli comme ça.
L’aventure débute et continue dans un monde qui n’a de cesse qu’il n’ait tué l’aventure !

Écrit par : Bertrand | 31.10.2014

Aventure littéraire que je vous souhaite la plus belle possible.

Écrit par : nauher | 01.11.2014

Merci, Philippe. Nous allons tâcher de conduire cet esquif au milieu des brisants en faisant tout pour les éviter. Beaucoup disent que c'est risqué... Cela me fait sourire, vraiment. Car en général, pour savoir si une aventure est risquée, il convient de s'y frotter soi-même plutôt que s'appuyer sur les expériences des uns et des autres dans un monde à l'envers, me semble-t-il. Et puis, avec Roland nous sommes en phase, nous savons nos limites et nous savons nos possibilités. Et nous savons surtout la joie que tout cela nous procure. Les adhérents, les lecteurs feront le reste. Ce seront eux, surtout, qui gonfleront les voiles ou jetteront l'ancre.
On verra bien...Je lisais ce matin que cet imbécile de Xavier Bertrand ( on se demande où il a chopé un nom pareil, celui-là) déclarait qu'il "n'avait pas le temps de lire". Dans une société où les bouffons qui la dirigent ou ont "prétention à" déclarent la lecture comme un passe-temps, un amuse-gueule pour ceux qui n'ont rien à faire d'autre, et non comme une pierre angulaire, où la ministre de la Culture avec un grand C avoue n'avoir rien lu depuis deux ans, l'édition littéraire, contradictoirement, a des chances de causer un peu avec ceux et celles qui ne se sentent pas concernés par le discours de ces innommables.
Nous proposons donc ( comme bien d'autres éditeurs et écrivains), avec Roland et en filigrane, de supprimer plutôt Xavier Bertrand et la ministre que la lecture.
ça s'appelle une proposition de changement de perspective:))

Écrit par : Bertrand | 04.11.2014

Les commentaires sont fermés.